Hogwarts FamilyConnexion

RPG Harry Potter

[INTRIGUE] L'intrigue de la Finale de la Coupe du Monde de Quidditch touche à sa fin, choisirez vous votre camp ?
L'année scolaire commence le lundi 5 septembre 2022 à Poudlard.
Les élèves sont priés de se rendre sur la voie 9 ¾ le dimanche 4 septembre 2022 afin de prendre le Poudlard Express. Départ à 11h !
L'année scolaire commence le 12 septembre 2022 à l'UMS. Encore un bon mois de vacances, n'oubliez pas de réviser avant la rentrée.
Le mois d'août s'annonce pluvieux après les grosses chaleurs de juillet. Couvrez vous bien !

Partagez

descriptionLe fantôme de mon passé... EmptyLe fantôme de mon passé...

more_horiz
Le fantôme de mon passé...
01/10/2022

« Je sais que ce que je fais n’a aucun sens. »

C’est ce que je me répète alors que je fais face à la porte de la bibliothèque de mon école. Tout me paraît étrange ici. Ce n’est même pas le fait qu’appartenir à un monde magique ne fait pas parti des informations de base que mon cerveau à daigné retenir, non c’est juste… Le fait que l’on m’ait plongé dans le grand bain en espérant que si je me noyais j’allais vite retrouver mes capacités à savoir nager. Je n’étais pas certain de pouvoir affirmer que c’était efficace. Dans un sens je m’adaptais bien, trop bien. J’arrivais à passer relativement inaperçu et je crois qu’il y avait pas mal de personnes qui n’avaient pas encore capté que j’avais perdue la mémoire. D’ailleurs j’avais pu vite comprendre que j’étais le genre de mec qui n’avait que peu d’amis et le peu que j’avais n’étaient pas eux même du genre populaire, du coup ça limitait le nombre de personne qui pouvait capter que je n’étais pas moi même. Pas que je m’en soucie, je veux dire je l’avais sentit bien avant d’en avoir confirmation que j’étais un marginal mais j’avais cru que c’était parce que ma mémoire était altéré, pas parce que j’étais un espèce de petit con de base. Non parce que le second constat était que je n’avais pas que des pensées charitables, loin de là. Je me foutais littéralement de savoir comment allaient les autres ou s’ils étaient malheureux à cause de mon amnésie tant j’étais auto centré sur moi même. Bon allez j’étais mauvaise langue, il y avait plusieurs exceptions, Ethan par exemple. Allez savoir pourquoi mais alors que sa candeur et sa détresse m’horripilaient j’étais incapable de dire ou de faire quelque chose qui lui faisait de la peine en sa présence. C’était sans doute parce qu’on étaient amis même si je ne ressentait pas la même chose avec d’autres personnes.

J’aurais sans doute dû envoyer tout ça balader. Quitte à avoir perdus mes souvenirs autant me bâtir une nouvelle vie que d’essayer de coller au modèle d’une personne que je ne redeviendrais peut-être jamais. On arrêtait pas de me dire que j’avais changé « ouais jsais pas qui jsuis mais désolé que tu me reconnaisse pas pauvre con » ça me brûlait les lèvres à chaque instant, chaque fois qu’on me faisait le reproche parce que eux au moins savaient qui j’avais été… Je manquais d’empathie sans aucun doute, je savais que pour certain d’entre eux les choses étaient dures mais... je m’en battais royalement les couilles.

J’avais beau penser qu’enterrer l’ancien Seth Drake aurait été le mieux à faire je m’étais pourtant lancé dans une chasse aux souvenirs. J’essayais de comprendre qui j’étais en glanant des informations ça et là même si ma meilleure source restait encore et toujours Ethan qui connaissait bien trop de détails sur moi pour que je continue à gober cette histoire comme quoi nous n’étions que de simples amis. Cependant chaque chose en son temps, ce mystère serait résolu le moment venu puisqu’en creusant j’avais semble-t-il mit en évidence un véritable charnier quant à mes rapport avec ma génitrice.

Il était amusant que je me sois longuement posé la question sur cette cicatrice qui déformait mes traits sans me douter de ce qu’il en était vraiment. J’avais cru Ethan quand il avait dit que c’était les conséquences d’un accident. J’aurais aimé en revanche qu’il me dise que ma mère en avait été à l’origine et que toute l’école avait été mise au courant de manière anonyme par quelqu’un qui s’amusait à divulguer les secrets d’autrui. Si je comprenait au moins grâce à ça pourquoi il avait été impératif que je ne retourne pas à ses côtés après ma perte de mémoire je m’étais creusé l’esprit pour savoir comment je pouvais contacter ce maître chanteur à la recherche de mes souvenirs quand bien même je me doutais que quelqu’un qui s’adonnait à ce genre de jeu cruel ne serait pas facile à convaincre de m’aider, je ne comptait pas lui laisser le choix mais pour ça encore fallait-il le trouver. C’est alors que la réponse m’avait été servie sur un plateau d’argent. Si j’appréciais l’ironie de ce jeu de l’arroseur arrosé j’étais surtout content de voir que les choses allaient devenir bien plus faciles avec ces nouvelles informations. J’espérais que ce Dmitry ait d’autres infos en sa possession, j’étais déjà frustré qu’un connard puisse en savoir plus que moi sur mon passé, j’espérais au moins qu’il puisse répondre à mes questions sinon… Ouais ce sinon n’avait rien d’une menace. Je ne représentais pas grand-chose aux yeux des autres élèves tant mes lacunes étaient énormes et c’était précisément le point qui allait me permettre d’approcher Dmitry sans trop me faire capter d’avance. Ethan -oui encore lui, promit un jour je trouverais une autre source d’informations- avait pu me renseigner à son sujet. De manière très brève, il ne semblait pas que nous ayons été proches, ni amis  ni vraiment des connaissances. Il semblait m’avoir aidé en début d’année à rattraper mon retard scolaire. Ouais encore un détail sur moi que j’ignorais : J’étais pas le premier de la classe. Quoi que ça je crois que je l’avais deviné tout seul vu comme les études me donnaient envie de gerber mais passons, j’avais là une excuse toute trouvée pour aller aborder le dénommé Dmitry Romanov.

Faire la demande pour recevoir le soutien d’un camarade à mes professeurs avait été un jeu d’enfant. J’imagine que c’est ce qu’on s’attendait à ce que je fasse, que j’aille de l’avant, que j’essaye de rattraper mon retard pour reprendre le fil de ma vie mais ça ne m’intéressait vraiment pas. Moi je pensais plus qu’à essayer de savoir à quel point ma vie passée avait été un échec. J’avais bien joué mon petit jeu d’acteur du mec qui à envie de s’en sortir et tout. Je devenais doué à ça, à faire semblant. Pour un peu ils en auraient eut la larme à l’oeil. Bien sur j’avais aussi fait mon petit numéro comme quoi je voulais que ce soit Dmitry qui se la joue prof particulier parce que « j’avais apprit qu’il m’avait aidé par le passé » sans oublier de préciser que « je voulais lui dire moi même pour mon amnésie parce que je ne voulais pas qu’il me regarde avec pitié». J’sais pas vraiment si les adultes gobent les conneries que je peuvent dire ou s’ils sont juste comme moi et ils ont la flemme de relever mais en tous cas ça semblait avoir marché. Il était prévu que je retrouve mon « nouvel ami » le samedi suivant.

C’était donc pour ça que j’étais devant cette porte de bibliothèque à hésiter avant d’entrer. J’avais beau me la jouer faut pas croire que j’avais pas les boules de ce que je pourrais apprendre. Ma mère était une connasse, c’était pas rien quand bien même si je me souvenais pas d’elle mais comme ne rien savoir était selon moi moins pire je me décidait à pousser la porte.

J’avais fait des efforts pour me glisser dans la peau de mon personnage. J’en avais tellement rien à faire des cours que j’avais hésité plus d’une fois à me pointer en classe avec une clope ou de l’alcool mais au final la raison l’avait toujours emportée. Par contre il m’arrivait régulièrement de ne pas prendre mes affaires mais cette fois j’avais fait l’effort histoire que ça se voie pas de trop loin que j’en avait rien à foutre.

Je repérais très vite le mec que j’étais sensé rejoindre. J’avais prit la peine de demander à Ethan de me le montrer histoire de pas avoir à chercher. Je me glissais jusqu’à sa table et me posais tranquillement avec un sourire.

-Salut grosse tête.

Bon pour les deux au fond de la classe qui se demandent, j’me souvenais pas vraiment avoir déjà utilisé ce surnom avec lui par le passé. Ca m’étais venu naturellement en le regardant. Je faisais genre de sortir un peu mes affaires histoire de me donner le temps de réfléchir. Quand j’y avais réfléchit tout m’avait semblé couler de source. J’allais voir ce gars et je lui demandait de me dire tout ce qu’il savait sur mon passé. Je lui en voulait même pas d’avoir fait preuve d’une fils de puterie sans nom. J’aurais sans doute pu juste aller l’aborder dans un couloir mais allez savoir pourquoi toute cette mise en scène m’amusait. Sans doute parce que je préférais tromper mon monde que d’aller chialer auprès de quiconque pour savoir qui j’étais vraiment.

-Tu as passées de bonnes vacances ? C’est sympa d’accepter de m’aider encore.

Je suis pas sur que je sonne comme l’ancien moi si je me suis bien cerné mais qu’importe puisqu’il est temps de rentrer dans le vif du sujet.

-Semblerait que tu puisse être d’une grande aide puisque tu sais beaucoup de choses…

Je sais que mon air et mon ton son devenus plus grave alors que je le regarde dans les yeux. Nulle mise en scène ici. J’espère qu’il va rapidement comprendre où je veux en venir. Allez montre moi à quel point t’es intelligent mec...
:copyright: 2981 12289 0

descriptionLe fantôme de mon passé... EmptyRe: Le fantôme de mon passé...

more_horiz


Le fantôme de mon passé..Samedi 1er octobre 2022Je n’en reviens toujours pas que les professeurs m’ont laissés donner des cours de soutiens aux autres, après tout ce qui s’est passé l’année dernière. Je n’en reviens toujours pas de sortir avec Peter. La vie est vraiment pleine de surprise, quand même. Je pourrai presque me sentir apaisé, et même parfois heureux. J’ai l’impression que tout redevient normal, enfin. Même si il y a la présence menaçante de Gossip Wizard, j’essaye de faire de mon mieux. Svetlana m’a dit qu’elle aimerait beaucoup s’occuper de son cas, quoi que cela veuille dire – j’ai toujours quelques lacunes en anglais avec les expressions. Et puis, il y a tout le groupe des septièmes années qui est là pour moi, comme des amis. Qui aurait pût croire un seul instant que j’aurai des amis, n’est-ce pas ? Pas moi, en tout cas.

Je m’assois à une table dans la Bibliothèque, celle que j’occupe toujours depuis que je suis à Poudlard. Je ne sais pas à qui j’allais donner des cours, mais les professeurs m’ont dit que c’était une personne à qui j’avais déjà aidé par le passé. Quelque part, ça me rassure de ne pas être en complet terrain inconnu. Et puis je pourrai m’entraîner à être un meilleur professeur, comme ça. L’élève que je dois aider verra sans doute la différence, non ? « Salut grosse tête. » Je fronces les sourcils en levant la tête devant Seth Drake. Je n’ai même pas pris le temps de cacher ma surprise, car je n’en ai pas vraiment envie. « … Bonjour. » C’est donc à lui que je dois donner des cours supplémentaires ? Je pinces les lèvres, en fixant mes mains.

Notre relation a toujours été bizarre, pour moi. Je lui en veux de ne pas m’avoir aidé comme je l’ai voulu, quant il pouvait le faire au lieu de juste boire avec moi. Je me suis vengé, et je n’en suis pas fier. Mais au fond, je sais qu’il le méritait un peu, même si je n’aurai pas dû publier tout un article sur sa vie privée. Les anciens articles de Gossip Wizard m’ont valu quelques punitions et dissertations sur le fait qu’il ne fallait pas divulguer les secrets d’autrui, mais maintenant que Seth est en face de moi, je me sens mal. Je me sens mal, et je suis toujours aussi en colère. Je ne comprends pas comment je peux ressentir deux émotions aussi fortes en même temps, et pourtant… « Tu as passées de bonnes vacances ? C’est sympa d’accepter de m’aider encore. » Je soupires sans oser le regarder dans les yeux. « Oui. Et c’est normal que je t’aides, tu n’as pas à me remercier. » Je me demande ce qu’il sait, quant il parle d’avoir passé de bonnes vacances. Est-ce qu’il sait pour Elise, pour notre enfant, pour Peter ? Rien que de penser à la quantité de pseudo-secrets qu’il peut connaître sur ma vie, je me sens mal. Maintenant, je comprends un peu mieux ce que les autres ont ressentis quand je les menaçais.

« Semblerait que tu puisse être d’une grande aide puisque tu sais beaucoup de choses… » Je lèves les yeux vers le jeune homme, en retenant ma respiration pendant un instant. « Oui, par quoi veux-tu qu’on commen… » Ma voix se perd en devenant de plus en plus faible, à mesure que je comprends. Je n’arrive pas à comprendre les attentions de beaucoup de monde, mais je crois bien avoir saisi celle du jeune homme. « Tu ne parles pas des devoirs et des cours, n’est-ce pas ? » J’ai besoin d’une confirmation, même si je suis persuadé qu’il ne me contredira pas. Pourquoi aurait-il voulu reprendre des cours particuliers ? Je me souviens de Seth comme de quelqu’un qui n’aimait pas les cours, et qui préférait sécher les heures en plus pour aller s’amuser. « Qu’est-ce que tu veux savoir ? Qu’est-ce que je peux bien te donner comme information pour que tu penses que je sois d’une grande aide ? » Pour être franc, je ne connais que son histoire familiale et pourquoi il a une cicatrice de brûlure sur le visage, car j’ai volé son dossier scolaire chez les professeurs. Mais je ne sais rien d’autre, alors comment est-ce que je pourrais vraiment l’aider ? Je ne comprends pas ce qu’il attend de moi.
:copyright:️ Justayne

_________________


Watch me. Look at the monster I've become and fear me!

descriptionLe fantôme de mon passé... EmptyRe: Le fantôme de mon passé...

more_horiz
Le fantôme de mon passé...De toute évidence nous allions pouvoir directement entrer dans le vif du sujet. Je me donnais une seconde pour analyser mes émotions avant de reprendre la parole. Le temps passant j’apprivoisais de mieux en mieux mon amnésie et avait fini par comprendre que même si j’avais oublié mes souvenirs il n’était pas rare que j’expérimente des sensations de familiarité quand je retrouvais des gens avec qui j’avais eut un relationnel assez fort qu’il soit bon ou mauvais. En toute logique si ce type avait balancé toute ma vie j’aurais sans doute dû, comme avec Killian, ressentir de la colère ou peut-être de la haine mais je me sentais assez neutre, sinon un peu frustré qu’il ait eut en main mes souvenirs pour en faire mauvais usage quand j’avais tout oublié et que je peinait à recoller les morceaux mais j’étais là pour ça, n’est-ce pas ? Le fait que je ne ressente rien en particulier laissait à penser que nous n’avions pas vécues beaucoup de choses en commun mais je ne pouvais pas en être certain aussi je guettais le moindre signe laissant entendre le contraire, autant dire que jusque là je n’avais pas grand-chose. J’avais le sentiment que l’autre n’était pas en train de vivre le meilleur moment de sa vie.

-Non, en effet, les cours ne m’intéressent pas vraiment.


Je confirme en souriant. Je sais que je ne devrais pas en être fier. Au fond je ne le suis pas. La tâche de rattraper m’apparaît juste comme insurmontable, sans parler que ça ne fait pas parti de mes priorités. Je sais que je vais bien devoir m’y mettre, j’y ait déjà songé mais chaque bonne résolution est balayé par mon comportement chaotique. En clair j’ai toujours une bonne excuse pour ne pas vraiment m’y mettre.

Quand il me demande quelle information pourrait bien m’être utile, je me rends bien compte que mon petit jeu de cacher mon amnésie ne va pas pouvoir tenir la route bien longtemps. Je sais bien que c’est idiot, ne serait-ce que par toute l’énergie que j’ai utilisé pour ne pas qu’il en soit informé avant que l’on soit face à face mais c’est évidemment plus complexe que ça. J’aime à me mentir parce que soyons honnêtes, ça fait presque deux mois que j’ai perdus mes souvenirs. Les chances qu’ils me reviennent un jour semblent s’amenuiser et j’aime à y penser le moins possible.

Toute l’énergie que j’ai mise à élaborer ce plan, si on peut encore le nommer ainsi retombe. Quand j’ai commencé à y penser ça me paraissait une bonne idée mais en face de mon camarade j’ai l’impression que plus rien n’a de sens. Pourtant je ne compte rien lâcher et je me décide finalement à avouer sans détour pour quelles raisons je m’adresse à lui en particulier.

-Pour la faire simple, j’ai perdus tous mes souvenirs au cours de cet été.


Je résume sans entrer dans les détails. Nul besoin de parler de la potion que j’ai demandée à Conquest puisque après m’être renseigné il apparaît que mon amnésie aurait dû être de durée limitée et que dans mon cas… Ca dure un peu trop. Je ne parle pas non plus de la tentative de suicide qui semble aussi y être lié. Il à des yeux pour voir les cicatrices et une bouche pour demander. Comme il ne semble pas être proche je n’aborde pas le sujet de ma propre initiative et je continue à expliquer.

-J’essaye de rassembler un maximum d’informations à mon sujet, y a des trucs assez évidents à retrouver mais c’est parfois compliqué entre ceux qui me cachent mes souvenirs et ceux qui inventent des saloperies à me mettre sur le dos…

Ouais je pense à Ethan et Killian, le premier pense me protéger et le second se protégeait lui en me mettant ses décisions sur le dos quitte à sous entendre qu’il avait été sous mon influence négative quand nous avions tous les deux merdés. En bref la chasse aux souvenirs s’avérait plus compliquée que ce que je pensais.

-Du coup à chercher je suis retombé sur ces vieilles histoires de Gossip Wizard. Au début j’étais assez furieux mais.. . Là j’veux juste en savoir plus à mon sujet. J’imagine qu’il y avait plus à dire que ce qui à filtré.

La façon dont avait été rédigé l’article à mon sujet le sous entendais en tous cas. J’ignorais de quelle façon l’autre s’était procurées les informations à mon sujet mais que ce soit par mon biais ou en fouillant simplement dans mon passé je doutais que les faits n’aient pas été évoqués clairement. Si ma génitrice avait été responsable de quelque chose il fallait bien qu’il y ait des preuves l’accusant, à moins que par le passé j’ai été un mytho s’amusant à faire circuler de fausses histoires me concernant et que ça ait fini par fuiter mais j’avais la conviction que non, sans parler que j’étais déjà passé par Ethan pour confirmer la véracité de l’histoire même si comme chaque fois que nous parlions de ma mère il avait esquivé.

-En clair je cherche à savoir ce que tu pourrais m’apprendre à mon sujet, soit ce que j’aurais pu te dire personnelement, soit si tu as des moyens autres comme par exemple m’aider à aller récupérer mon dossier scolaire et médical.

Ouais je suis en train de lui demander de l’aide pour ça. Je suis tout bonnement incapable de faire quoi que ce soit par moi même et ceux dont j’ai pu m’entourer ne transgresserons pas les règles ou ne serons pas capables de m’aider. En clair je suis un peu seul dans cette entreprise. Je sais bien que je n’ait aucune garanti qu’il voudra m’aider mais… J’ai pas vraiment des tas d’options pour m’en sortir par moi même. J’hésite un peu avant de lui poser une dernière question.

-Je suis curieux, j’ai fait un truc en particulier pour que tu parle de moi en ces propos ou c’était juste totalement gratuit ?

Toujours pas de colère. Mais de la curiosité. Que vais je encore apprendre cette fois ci ?
:copyright: 2981 12289 0

descriptionLe fantôme de mon passé... EmptyRe: Le fantôme de mon passé...

more_horiz


Le fantôme de mon passé..Samedi 1er octobre 2022« Non, en effet, les cours ne m’intéressent pas vraiment. » Je soupires craintivement. Qu’est-ce qu’il va me demander de faire ? Est-ce que lui aussi, il veut se venger de moi comme le fait déjà Lily ? Je n’arrivais pas à ressentir autre chose que de la colère pour Seth, à cause de tout ce qui s’est passé entre nous deux. Mais maintenant, cette colère est teinté de peur, parce qu’il peut me faire du mal. Me détester. Comme si la propre haine que j’ai contre moi n’était pas déjà assez suffisante. Je fixe le matériel que j’ai sorti pour donner mes cours. Je sais maintenant que ça ne nous sera d’aucune utilité. J’aurai dû le prévoir, car Seth n’a jamais aimé ce genre de remise à niveau. Pourquoi est-ce que ce serait différent, maintenant ? J’avais peut-être un peu trop d’espoir, mais je n’y peux rien. J’ai tellement envie que tout devienne enfin normal, autour de moi.

« Pour la faire simple, j’ai perdus tous mes souvenirs au cours de cet été. » Pour faire simple ? Comment ça, pour faire simple ? Comment est-ce qu’il peut m’annoncer une chose pareille sans sourciller ? « Alors, tu ne te souviens pas du tout de moi ? » Ni de ce que je lui ai dit, cette nuit-là en buvant. Ni pourquoi je ne peux pas m’empêcher de le détester… ? Si il n’en a aucun souvenirs, je devrai réviser mon jugement sur Seth, mais je ne peux pas. C’est tellement plus simple de le détester au lieu de lui pardonner. Puisqu’il n’a plus de souvenir, je suppose qu’on peut dire que ce n’est pas la même personne, mais pour moi si. C’est la personne vers qui j’ai essayé de demander de l’aide, et avec qui rien n’a marché. Je respire profondément. J’ai la tête qui tourne à trop y penser. « J’essaye de rassembler un maximum d’informations à mon sujet, y a des trucs assez évidents à retrouver mais c’est parfois compliqué entre ceux qui me cachent mes souvenirs et ceux qui inventent des saloperies à me mettre sur le dos… » Je me mords la lèvre, en priant pour qu’il ne pense pas à moi. Je n’ai rien inventer sur lui, j’ai juste… fait fuiter son dossier scolaire et mis sur un blog à la portée de tout le monde. Maintenant que j’y pense, c’est sans doute pire… « Du coup à chercher je suis retombé sur ces vieilles histoires de Gossip Wizard. Au début j’étais assez furieux mais.. . Là j’veux juste en savoir plus à mon sujet. J’imagine qu’il y avait plus à dire que ce qui à filtré. » Mes pires craintes se retrouvent comme confirmés. J’ai l’impression que quelqu’un me serre la gorge pour m’empêcher de respirer. Lily avait raison : il y a beaucoup de personnes qui me haïssent à cause de ce que j’ai fait. Je ne pourrai plus jamais me regarder dans un miroir sans entendre les paroles qu’ont les autres à mon égard.

« En clair je cherche à savoir ce que tu pourrais m’apprendre à mon sujet, soit ce que j’aurais pu te dire personnellement, soit si tu as des moyens autres comme par exemple m’aider à aller récupérer mon dossier scolaire et médical. » Je ne devrai pas dire, je ne devrai pas avouer comment j’ai fait. Mais il paraît que les confessions nous permettent d’aller mieux, et étant donné que je suis à deux doigts de commencer à faire une crise de panique, qu’est-ce que j’ai à perdre ? Je fais tourner la plume entre mes doigts, en soupirant encore une nouvelle fois. « … J’ai pris ton dossier dans les archives des professeurs. Je l’ai lût quant ils n’étaient pas là, et je m’en suis souvenu pour écrire. » Avoir une mémoire absolue était une chose vraiment utile lorsqu’on voulait faire quelque chose de mal… Parfois, je me dis que j’ai vraiment tout pour devenir un génie criminel, ou même juste quelqu’un trempant dans des combines très louches. Je suis destiné à être quelqu’un qui agit pour le mal, en quelque sorte… ? « Je suis curieux, j’ai fait un truc en particulier pour que tu parle de moi en ces propos ou c’était juste totalement gratuit ? » Je ne m’attendais pas vraiment à cette question. C’est logique, pourtant. À part les ragots qu’on m’envoyait, mes… victimes étaient toujours des personnes proches de moi. Des personnes que je jalousais, ou qui m’avait fait du mal. Comme Seth. Je soupires. « Tu ne m’as pas aidé. » Je me sens un peu mieux en le prononçant à voix haute, mais je sais maintenant que je n’arriverai pas à lui pardonner un jour. Je n’aurai pas fait du mal à tous ceux que j’aimais si il m’avait écouté, non ? C’est plus facile de rejeter la faute sur lui, maintenant qu’il ne se souvient de rien. Comment est-ce que je peux autant haïr le souvenir d’une personne qui n’est plus ? « Je t’ai demandé de l’aide, et tu n’as rien fait. Tu préférais boire et faire des conneries, comme si ta vie ne dépendait que de ça. Alors je me suis vengé de la manière la plus simple pour moi. » Je rassemble mes livres, presque rageusement. Mon désir que tout devienne subitement normal et simple autour de moi vient de voler en éclat, en même temps que j’ai laissé ma colère explosé. Je n’ai pas ressenti une telle vague depuis… depuis que quelqu’un avait menacé Svetlana. Je pensais ne plus jamais céder comme ça, j’avais juré essayé de me contrôler. « Je suppose que tu veux récupérer ton dossier, plutôt que je te le répètes à voix haute ? » Je croise les bras sur ma poitrine. Il paraît que c’est une attitude de défense, et je veux bien le croire. Je ne pensais pas devoir avoir ce genre de conversation en retournant à Poudlard.
:copyright:️ Justayne

_________________


Watch me. Look at the monster I've become and fear me!

descriptionLe fantôme de mon passé... EmptyRe: Le fantôme de mon passé...

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum